Il vous est sûrement arrivé qu’après l'épilation, une petite inflammation douloureuse causée par les poils sous-cutanés apparaisse au fil des jours.

Les poils sous-cutanés, aussi appelés poils incarnés, au lieu de pousser vers l'extérieur en suivant une trajectoire semi-verticale, poussent de manière anormale.

Ne trouvant pas d'issue, ils se retrouvent alors coincés sous la peau, provoquant inflammation et rougeur.

 

Pourquoi ai-je des poils incarnés ? 

Comment éviter et traiter les poils sous-cutanés après l'épilation  5 Conseils blog nsc shop

 

Les poils incarnés peuvent pousser naturellement. En effet, l’apparition de poils incarnés est un phénomène tout à fait naturel, souvent dû à la nature même du poil.

Lorsque les cheveux sont trop fins ou crépus, ils peuvent en effet être difficile pour eux de percer la barrière protectrice de l'épiderme. Résultat : ils restent donc sous la peau, d'où l'appellation "poil sous la peau". Des poils incarnés peuvent également apparaître en raison d'un mauvais sens de croissance : les poils ne sont pas assez longs ou forts pour percer l'épiderme. 

Voici succinctement, quelques causes possibles à l'apparition de poils sous-cutanés; 

 

U+21AD.svg Suite à un rasage: les causes mécaniques des poils incarnés

Outre les facteurs naturels, il existe d'autres raisons mécaniques à l'apparition de poils sous-cutanés : l'épilation et le rasage favorisent la pousse des poils sous-cutanés.

En soi, l'épilation, notamment avec un rasoir électrique, peut à terme fragiliser les poils. Il leur manque alors de la vitalité pour pouvoir pénétrer l'épiderme. Quant au rasage avec un rasoir multilames, il a tendance à pousser le poil en biais. Ce dernier sera alors repoussé en diagonale, rendant là encore la barrière cutanée plus difficile à pénétrer.

Les poils sous-cutanés sont généralement observés dans les zones de la peau soumises à un rasage continu ou à une épilation, comme le menton, le cou et les joues pour les hommes, et l'aine et les jambes pour les femmes.

Cet inconfort semble se produire plus souvent chez les personnes afro-américaines et celles qui ont des cheveux et des poils particulièrement épais et bouclés.

 

U+21AD.svg Une Peau mal exfoliée et très sèche est plus sujette à des poils sous-cutanés

Par ailleurs, une peau mal exfoliée favoriserait l’apparition de poils incarnés. En effet, l'état général de la peau influe grandement sur le risque de poils incarnés.

La peau couverte de trop de cellules mortes est plus difficile à percer pour les cheveux. Par conséquent, une exfoliation régulière et une hydratation de la peau sont deux concepts clés pour éviter les poils sous-cutanés.

De même, les gants en crin et les fleurs de douche, s'ils sont utilisés trop fréquemment ou trop activement, ont tendance à épaissir et à dessécher la peau. Ils sont donc à utiliser avec modération.  

 

5 Conseils naturels contre les poils incarnés

Bien qu'inoffensifs, les poils incarnés sont habituellement cause de douleur, d’inesthétisme et d’inconfort, et peuvent parfois être associés à une folliculite (infection des follicules pileux).

C'est un problème très courant, aussi bien chez les hommes (poils incarnés dans la barbe et l’arrière de la tête), que chez de nombreuses femmes.

Toutefois, pour éviter l’apparition de poils sous-cutanés et les traiter lorsqu’ils sont là, il existe 5 astuces que nous vous détaillons dans cet article.  

 

↬ 1. Une douche chaude pour prévenir l’apparition des poils sous-cutanés

 L'eau chaude ouvre les pores, tonifie la peau et détend la couche de l'épiderme, la rendant plus souple et facilitant les traitements que nous appliquerons par la suite.

Mouillez bien à l'eau chaude les zones où des poils sous-cutanés ont apparu, comme les jambes, l'aine ou les aisselles.

 

 

↬ 2. L' exfoliation douce de la peau, pour éviter les poils incarnés

Après la douche, exfoliez les zones concernées pour éliminer les peaux mortes.

Veillez à ne pas être agressif dans vos mouvements, comme si vous vouliez effectuer un léger massage.

Un gant de ricin, de chanvre ou une éponge naturelle végétale, type loofah feront l’affaire.

Et si vous préférez utiliser un produit exfoliant à masser avec les doigts ?

Dans ce cas-là, optez pour l’un des exfoliants doux naturels de notre boutique en ligne.

 

Gommage corps

 

Vous pouvez également préparer de simples exfoliants maison, tout aussi efficaces. Voici quelques exemples : 

  • Du marc de café.
  • Huile d'olive et sucre.
  • Du gros sel.
  • De l’avoine et du miel.

Les quantités de produit à utiliser dépendent des zones du corps affectées par les poils sous-cutanés et que vous souhaitez exfolier.

En général, cependant, une cuillère à soupe de gommage par utilisation est suffisante.

Une fois votre gommage maison prêt, il suffit de l'appliquer sur la peau et de masser doucement les zones où se produisent les poils incarnés.

 

 

↬ 3. Les huiles essentielles contre les poils sous-cutanés

 Après le bain chaud et l'exfoliation, séchez bien votre peau et appliquez une huile essentielle adaptée, à l'aide d'un coton, sur les zones à traiter.

L’huile essentielle d’hamamélis et celle de tea tree se prêtent particulièrement au traitement des poils sous-cutanés.

 

↬ L' Huile essentielle d'hamamélis pour traiter les poils incarnés

 L'huile essentielle d'hamamélis est un excellent allié pour combattre les inflammations. En effet, elle guérit les tissus endommagés et réduit les infections dans les zones présentant des infections.

C'est un excellent astringent, riche en tanins, qui stimule la circulation sanguine.

Il suffit d'appliquer une goutte sur les zones présentant des poils sous-cutanés et de masser avec un coton.

Répétez cette opération deux fois par jour.

En dehors de la douche, commencez par appliquer un linge chaud sur la zone affectée, puis humidifiez-la avec de l’huile essentielle.

 

↬ L' Huile essentielle de tea tree contre les poils sous-cutanés 

L’huile essentielle d’arbre à thé est le meilleur produit antibactérien naturel.

Elle réduit les infections et combat les boutons enflammés, ce qui favorise la sortie des poils de la peau.

Vous constaterez  après seulement un ou deux jours d’usage, que la douleur cesse et l'inflammation est réduite.

La procédure à suivre est la même qu’avec l’huile d’hamamélis.

 

 

↬ 4. Éliminer les poils sous-cutanés avec une pince à épiler

 La méthode la plus simple pour enlever les poils incarnés est de les retirer manuellement, en prenant soin d'utiliser une pince à épiler désinfectée.

À la fin de l'opération, veillez à bien nettoyer et désinfecter la peau.

 

 

↬ 5. Bien hydrater sa peau pour prévenir les poils incarnés

 Cela va sans dire : pour éviter les poils incarnés, l'hydratation de la peau s’avère indispensable.

En fonction de votre type de peau, choisissez une crème riche à base de beurre de karité pour nourrir la peau en profondeur ou un baume pour les peaux à tendance atopique.

 

baume peaux atopiques contre les poils incarnés

 

Vous pouvez également opter pour des huiles végétales hydratantes et non comédogènes; L'huile d'amande douce, de jojoba ou l'huile d'argan sont recommandées. Elles hydrateront la peau, la laissant douce et lisse.

 

Selon vos préférences et dans le respect de chaque spécificité, dans notre e-shop NSC - La Beauté au Naturel, vous trouverez les produits adaptés pour prendre soin de votre visage, de votre corps et de vos cheveux de manière naturelle et respectueuse de l’environnement.